Abonnez-vous pour recevoir les courriels de la Paroisse

S'abonner

Recevez les courriels de mise à jour de la Paroisse ainsi que l'homélie de l'abbé Yves Mayer à chaque semaine
Indiquez votre nom et votre adresse de courriel puis appuyez sur "S'abonner"

S'incrire à une messe

  • image

Comment donner?

  • Comment donner?

Homélie de la semaine

12e Dimanche ordinaire: 21 juin 2020

HOMÉLIE du DIMANCHE, 21 JUIN 2020

 
Pour lire l’Évangile:
 
Tous les textes de ce dimanche nous invitent au témoignage. Être croyant-croyante de foi chrétienne, ce n’est jamais croire en Dieu, seul-e dans son petit coin. Au contraire, c’est sortir de soi pour aller rejoindre celui-celle qui n’a pas connu Jésus assez pour en venir à l’aimer comme nous l’aimons et souhaiter, autant que nous, le faire connaître comme le chemin vers la vie et la paix véritables. Être baptisés, c’est chercher toujours davantage à être disciples de Jésus.
 
Depuis des mois, nous vivons une situation qui nous sort de l’ordinaire: la covid-19 a sensiblement modifié notre vie, nos habitudes, nos choix, nos préoccupations. Clairement, c’est ce “fameux confinement” qui nous a le plus bousculés. C’est aussi lui qui nous a permis d’arriver au “déconfinement” que nous essayons maintenant de mettre en oeuvre, avec le moins de pertes et de douleurs possibles.
 
Durant ce temps écoulé dans le confinement, l’économie, la société ont été mises sur “pause”, comme on dit souvent. Presque tout s’est arrêté. Presque tout, mais pas tout. La vie intime, amoureuse, spirituelle, artistique... les relations de fidélité, de respect, de support envers l’autre ont été affectées, certes, mais pas arrêtées. Plusieurs n’ont pas cessé d’être préoccupés par la situation des personnes aînés des CHSLD. À plus forte raison si c’était un parent, un proche. Des familles ont renoué des liens, parents-enfants, grands-parents et petits-enfants via SKYPE, ou d’autres moyens électroniques. L’imagination a souvent produit des petits miracles d’amour, de vie, d’espoir. 
 
Et même les paroisses de notre milieu se sont rendu dans les maisons, les appartements, les chambres d’hôpital par le truchement de ZOOM, YouTube, etc... Nous avons trouvé ce moyen pour accompagner les croyants et les croyantes de nos milieux durant ce temps d’isolement. Mais la mission que Jésus nous a confiée a été un peu mise sur pause durant ces mois. 
 
En ces jours où nous commençons à reprendre une nouvelle forme de participation à l’eucharistie avec dès dimanche prochain, la présence de 50 personnes par messe, il nous faudra penser à rejoindre différemment ceux et celles que Dieu nous invite à visiter dans notre milieu. Elle est là, la mission. Nous devons toujours et encore témoigner de Jésus Vivant et aimant dans notre monde. L’Évangile nous laisse comprendre qu’une telle mission n’est pas sans danger: refus, sarcasmes, empêchements.... Mais Jésus nous invite à ne pas avoir peur, à ne pas craindre. Il est et restera toujours avec nous pour nous introduire auprès de son Père. 
 
Jésus nous invite à témoigner de lui, autant que nous le pouvons, par nos comportements et nos paroles. Que l’Esprit Saint nous soit donné pour qu’il nous aide à rendre ainsi compte de notre espérance auprès de nos contemporains qui n’arrivent plus à discerner la présence du Christ ressuscité dans leur vie et dans le monde.

 

 Yves, ptre

Air Jordan