Abonnez-vous pour recevoir les courriels de la Paroisse

S'abonner

Recevez les courriels de mise à jour de la Paroisse ainsi que l'homélie de l'abbé Yves Mayer à chaque semaine
Indiquez votre nom et votre adresse de courriel puis appuyez sur "S'abonner"

Comment donner?

  • Comment donner?

4e Dimanche de Pâques: 3 mai 2020

Pour lire l'Évangile

https://www.prionseneglise.fr/textes-du-jour/evangile/2020-05-03

 

4e Dimanche de Pâques

 

Dans la lumière de la résurrection, l'Église nous propose aujourd'hui l'Évangile du 'Bon Pasteur'. Ce Jésus qui vient à notre rencontre, qui frappe à la porte de nos coeurs, qui nous ouvre les yeux et les oreilles pour accueillir la joie et la paix, ce Jésus que le Père a relevé d'entre les morts, se présentent à nous comme le Bon Pasteur, comme celui qui souhaite pour nous la vie, la vie en abondance.

 

Le Pasteur guide et protège; il soigne; il nourrit; il fait grandir. Pourquoi lui faire confiance à lui plutôt qu'à un autre ? Parce qu'il nous a aimés jusqu'à donner sa vie pour nous ouvrir à ce bonheur. Son seul désir... notre vie, notre bonheur. Il n'a rien épargné pour nous les procurer. C'est pourquoi le Père en a fait le premier né d'entre les morts. Il est la porte de Dieu pour rejoindre nos coeurs. Il est digne de confiance, de notre confiance !

 

Il vient nous rejoindre dans nos errances pour nous guider vers "les eaux tranquilles" (Ps 22). Chose étonnante, il commence par nous rejoindre dans nos enclos ! Ai-je dit "confinements" ? Peut-être ! Oui, chacun, chacune retiré-e en soi, chacun, chacune coupé-e de la vie en société, nous cherchons une lumière, une espérance, un ouverture. Parfois le temps nous pèse... parfois, nous réussissons à profiter de ce temps de calme, de paix, pour nous ressourcer. Alors, le Bon Pasteur nous fait entendre sa voix. Il prononce nos noms: Angèle,Jean-Charles, Françoise, Gilles, Nicole, Irène.... y a-t-il assez de silence dans nos coeurs pour entendre sa voix qui vous appelle ? Il prépare une table pour nous, il nous prend par la main quel que soit le chemin. Il nous guide et nous rassure. Entendre sa voix, c'est le reconnaître. Personne ne s'adresse à nous comme il le fait ! Il prononce notre nom et nous le reconnaissons.

 

Voilà ce que fait notre Pasteur. Il ouvre les portes de nos enclos pour nous faire goûter le pâturage de Dieu. Il nous invite à le suivre, lui qui a vaincu la mort. Il nous invite à le suivre lui qui a aimé jusqu'au pardon. Il nous invite à le suivre et à devenir comme lui, berger des sources vives pour nos frères et soeurs. Car il souhaite que tous et toutes vivent ensemble dans l'unité et l'amour.

 

En ces temps difficiles, en ces temps où un grand nombre de nos aînés souffrent dans des CHSLD, à défaut de nos bras et de nos sourires, offrons-leur nos prières. Confectionnons des cartes-maison qu'on pourra leur faire parvenir.... des cartes qui leur disent qu'on est près d'eux, qu'on ne les oublie pas et qu'on prie pour eux. De telles cartes ont déjà sauver des prisonniers d'opinions oubliés dans les prisons malsaines.... elles sauront mettre un peu de lumière dans la vie de nos aînés que l'on peine à soigner. Offrons cette eucharistie pour tous ceux et celles qui souffrent durant ce temps de pandémie, jeunes et vieux, grands et petits.

 

Voici une suggestion de méditation: chant d'espoir et de lumière. Tapez, sur Google: Tiens ma lampe allumée. C'est un chant de J.C. Giannada... à méditer en ce temps qui est le nôtre.

 

Yves, ptre