Abonnez-vous pour recevoir les courriels de la Paroisse

S'abonner

Recevez les courriels de mise à jour de la Paroisse ainsi que l'homélie de l'abbé Yves Mayer à chaque semaine
Indiquez votre nom et votre adresse de courriel puis appuyez sur "S'abonner"

S'incrire à une messe

  • image

Comment donner?

  • Comment donner?

6e Dimanche de Pâques: 17 mai 2020

Pâques  - 06 -  
 
“Je ne vous laisserai pas orphelins”, dit Jésus à ses apôtres. “Je reviens vers vous.” Être orphelin c’est, d’un certain point de vue, se retrouver seul, coupé d’une relation essentielle. Perdre un père et/ou une mère... ceux qui nous ont donné la vie. C’est une brisure importante dans la vie !
 
Jésus a semé la vie de Dieu dans le coeur de ses amis. Il ne va pas les abandonner. Il sera toujours avec eux pour les relier avec leur Père du ciel. Ce lien, cette union, cette alliance ne sera jamais rompu. Voilà une parole d’espérance pour un moment de désarroi, un moment d’angoisse et de peine. Jésus va souffrir et mourir bientôt. Mais sa parole vient les réconforter. Il leur promet l’Esprit Saint. Un “défenseur”, un orienteur, un inspirateur pour la vie. Et lui-même, Jésus, sera toujours avec eux.
 
 
Voilà ce qu’est l’Esprit Saint ! Et nous voyons aujourd’hui, dans cet extrait du Livre des actes des apôtres, comment l’Esprit Saint agit de façon étonnante au milieu des croyants. On a vu la semaine dernière qu’il avait amené les apôtres à organiser le service des tables pour les veuves afin d’éviter la mesquinerie et l’injustice (eh oui, dans l’Église naissante !) Les apôtres avaient alors choisi sept disciples pour assurer le service. Quand à eux, ils voulaient se concentrer sur leur mission d’apôtres, l’enseignement de la Parole. 
 
 
Que voit-on aujourd’hui ?  À l’insu des apôtres, Philippe, l’un des sept (diacres), se rend en Samarie où il proclame Jésus ressuscité ! Déjà, se rendre en Samarie pour un Juif, c’était audacieux. En plus, il annonce la résurrection. Il proclame la Parole et beaucoup de Samaritains se convertissent. Les apôtres l’apprennent et se rendent sur les lieux pour constater le “travail de Philippe” et approuvent l’action en faisant venir l’Esprit Saint sur les nouveaux convertis ! 
 
 
L’Esprit Saint agit librement et étonne souvent. Jésus avait mandaté ses apôtres pour faire l’évangélisation. Voilà que l’Esprit élargit ce mandat en le confiant à un diacre ! Pierre et Jean ne s’en offusquent pas. Pour eux, évangéliser ne saurait être une chasse-gardée. L’action de Philippe est une bénédiction.
 
Et nous avons aussi entendu ces mots de l’apôtre Pierre: ces mots qui nous interpellent si fort aujourd’hui: “Soyez prêts à tout moment à présenter une défense devant quiconque vous demande de rendre raison de l’espérance qui est en vous; mais faites-le avec douceur et respect.” 
 
Rendre raison, rendre compte de notre espérance ! L’espérance, c’est ce qui nous tire vers l’avant. L’espérance, c’est le carburant qui nous fait vivre, aimer, pardonner, croire. Rendre compte de cela, c’est par le don de l’Esprit Saint que nous pouvons le faire dans la douceur et le respect. D’où vient, en effet, l’ardeur de telle personne à soigner les malades de la covid-19 ? D’où vient la persévérance du Pape à garder le cap dans l’opposition qu’il rencontre et ce, toujours dans le plus grand des respects ? D’où vient la sérénité de mon ami en phase terminale d’un cancer ? Si on le leur demandait, quelle serait leur réponse ? La réponse du croyant, de la croyante pourrait bien ressembler à ... “cela me vient de ce que la présence du Christ dans ma vie me fait espérer un monde meilleur et m’invite à y travailler”.
 
 
Le Pape François appelle cela “LA JOIE DE L’ÉVANGILE”. Oui, cette joie qui habite ceux et celles qui reconnaissent Jésus ressuscité présent dans leur vie et dans le monde et qui, portés par la Parole, accomplissent les oeuvres de l’Esprit. 
 
Demandons à l’Esprit de nous faire participer à cette joie, à cette espérance dont notre monde a tellement besoin. Demandons-lui l’intelligence du coeur qui nous ouvre aux situations nouvelles du confinement pour nous faire inventer de nouvelles présences auprès de ceux et de celles qui s’inquiètent, qui souffrent et qui sont portés à désespérés. 
 
Chant pour préparer la Pentecôte. 
Sur Google, tapez Ouvrez vos coeurs au souffle de l’Esprit.
 
Bonne semaine,
 
Yves